SRM / Planned Migration / Disaster Recovery

 

Dans cet article, nous présentons le fonctionnement de SRM dans le cadre d’une migration planifiée et d’un disaster recovery.

Nous avons réalisé au préalable un test de recovery. Nous allons maintenant tester deux scénarios :

 

  • Migration planifiée : Utiliser lorsque l’entreprise a besoin d’effectuer une migration d’un ensemble de VMs d’un site vers un autre. Dans le cas d’une maintenance par exemple.

 

  • Disaster Recovery : Reprise d’activité en cas de sinistre

 

 

Migration planifiée

 

Pour cela, dans le menu Recovery Plan, cliquez sur Run en haut à droite :

 

srm82

 

Cochez la case « I understand that the process… » et sélectionnez Planned Migration :

 

srm83

 

Cliquez sur Start. L’arrêt des VMs du site Primaire est initié, la réplication des VMs Power Off puis le redémarrage sur le site Secondaire. Ceci peut prendre un peu de temps :

 

srm84

 

A la fin du Recovery, vous devez voir vos VMs arrêtées sur le site Primaire et démarrées sur le site Secondaire :

 

srm85

 

Il est nécessaire alors de vérifier si vos VMs et applications fonctionnent bien.

Vous pouvez allez dans l’onglet History afin de voir le déroulement du recovery :

 

srm86

 

Après vérification, si vous constatez que tout est opérationnel, il faut re-protéger votre environnement. Pour cela, dans le menu Recovery Plan, cliquez sur Reprotect en haut à droite :

 

srm87

 

Cochez « I understand that … » puis cliquez sur Finish. Vos VMs sont re-protégées sur le site Secondaire :

 

srm88

 

Pour retourner sur le site Primaire, effectuer à nouveau un recovery et un reprotect.

 

 

Disaster Recovery

 

Dans le cadre d’un Disaster Recovery, le site Protégé subit un sinistre non planifié. Pour simuler cela, nous éteignons le vCenter et les ESXi du site protégé.

Dans notre cas, voici le site protégé (SECONDAIRE) ainsi que les deux VMs protégées :

 

srm89

 

Le site de recovery (PRIMAIRE) est celui-ci :

 

srm90

 

Nous éteignons désormais le vCenter du site protégé et les ESXi du site protégé. Depuis le site de recovery, nous pouvons voir que la connexion avec l’autre site est perdue :

 

srm91

 

Allez ensuite dans Site Recovery, Recovery Plans et lancez un Recovery. Vous devez voir que « Planned Migration » est grisée :

 

srm92

 

Cochez « I Understand that this… » et cliquez sur Next puis Start. Le recovery se lance. Allez dans l’onglet Recovery Steps, vous devez voir des erreurs de connexion à l’autre site :

 

srm93

 

Pas d’inquiétude à avoir, dans un disaster recovery c’est normal d’avoir des erreurs puisque le recovery essaye de joindre le site protégé qui est injoignable dans notre cas.

Lorsque le Disaster Recovery est terminé, vous devez le voir en erreur :

 

srm94

 

Vérifiez ensuite que les VMs protégées soient joignables et que les applications fonctionnent bien sur le site de recovery :

 

srm95

 

Si votre site sinistré est de nouveau opérationnel, vous devez jouer un Recovery pour finaliser le transfert du site protégé vers le site de recovery :

 

srm96

 

Faites ensuite un Reprotect afin de protégé votre site recovery et le passer en site protégé :

 

srm97

 

Votre ancien site protégé passe en site de recovery :

 

srm98

 

 

 

 

Share

SRM / Configuration

 

 

Nous allons dans cet article, configurer SRM, vSphere Replication et le recovery Plan, afin de préparer un éventuel sinistre ou une migration de VMs d’un site à un autre.

 

Configurer la liaison entre les deux sites

 

Lorsque vos deux serveurs SRM sont bien installés, depuis vSphere Client, allez dans Home puis dans Site Recovery. Vous devez voir un écran semblable à celui-ci :

Site Primaire :

 

 srm30

 

 

Site Secondaire :

 

srm31

 

La première étape, va être de lier les deux vCenter. Dans l’onglet Summary, depuis le site Primaire, cliquez dans la partie « Commands » à droite sur Configure Connection. Une page s’ouvre, renseignez le FQDN du vCenter distant du site Secondaire :

 

srm32

 

Cliquez sur Ok et accepter le certificat :

 

srm33

 

Renseignez le login et mot de passe d’un compte du vCenter distant :

 

srm34

 

Acceptez de nouveau le certificat. La connexion est désormais établie :

 

srm35

 

Un Pop-up apparaît vous demandant de renseignez un login/mot de passe pour l’accès au vCenter Secondaire. Vous devez désormais voir, les deux sites. Local indiquant le site sur lequel le vSphere Client est connecté :

 

srm36

 

Ouvrez si ce n’est déjà fait un vSphere Client sur l’autre vCenter. Il vous sera demandé un login/mot de passe pour la connexion au vCenter distant. Renseignez les credentials et cliquez sur ok :

 

srm37

 

La connexion entre les deux vCenter est établie. 

La prochaine étape consiste à configurer le mapping. Le mapping peut être de plusieurs natures, network, folders, resources ainsi que les datastores placeholder.

 

 

Configuration du mapping

 

Le mapping est nécessaire afin de lier les éléments du site protégé et les éléments du site de recovery. Vous allez, ici, lier les portgroup du site primaire au portgroup du site secondaire et faire de même pour les dossiers, les datastores et les ressources.

Sur le site Primaire, allez dans l’onglet Resource Mappings et Folder Mappings.

Resource Mappings :

 

srm38

 

Liez les ressources pool du site Primaire vers le site Secondaire.

Si vous souhaitez protégez certaines VMs, vous pouvez les positionner dans un dossier spécifique et allez dans l’onglet Folder Mappings :

 

srm39

 

Sélectionnez le ou les folder contenant les VMs que vous souhaitez protéger et cliquez sur Configure Mapping. Sélectionnez également sur le site distant le folder où seront répliquées les VMs :

 

srm40

 

Vous devez voir les informations de recovery:

 

srm41

 

Allez ensuite dans l’onglet Network Mapping. L’objectif ici est de lier les informations réseaux du site Primaire avec celles du site Secondaire. Vous pouvez avoir des vlan différents, avec différents noms ou les mêmes vlan. Le but est de cibler quel portgroup sera configuré pour les VMs répliquées.

Dans notre cas, les vlan sont les mêmes sur les deux sites :

 

srm42

 

En dernier lieu, nous allons configurer le datastore de destination pour la réplication des fichiers.

Dans l’onglet Placeholder Datastores, pour chaque datastore, cliquez sur Configure Placeholder Datastore et sélectionnez le datastore de recovery souhaité :

 

srm43

 

On peut voir le Datastore et le Cluster de destination sur le vCenter Secondaire :

 

srm44

 

Le mapping est désormais configuré. Il est temps de configurer soir vSphere Replication qui vous permettra de répliquer les VMs d’un site à l’autre, soit d’utiliser la réplication inter-baie avec Array Manager. Ceci fera l’objet d’un futur article. 

 

Mettre en place vSphere Replication

 

Nous allons donc utiliser vSphere Replication. Pour cela, il vous faut déployer l’appliance VR.

 

Déploiement VR Appliance :

Depuis le site Primaire, allez dans la partie vSphere Replication :

 

srm45

 

Pour faire fonctionner vSphere Replication, il est nécessaire d’avoir une appliance vSphere Replication appelée VR sur chaque site. Cliquez sur Deploy VR Appliance :

 

srm46

 

Donner un nom à l’appliance :

 

srm47

 

Renseignez le datacenter, le cluster, l’ip de l’appliance, etc :

 

srm48

 

Cliquez sur Next et choisir vCenter Extension vService :

 

srm49

 

Une fois que l’appliance est démarrée. Vous devez voir un popup pour le certificat apparaitre :

 

srm50

 

Déployez également une VR Appliance sur le site Secondaire en suivant les mêmes étapes que pour le site Primaire.

Une fois les deux VR Appliance déployées, attendez la fin des différentes tâches qui s’exécutent :

 

srm51

 

Vous devez avoir un écran similaire à celui-ci pour les deux appliances :

 

srm52

 

Depuis le site Primaire, cliquez sur Configure VR Connection dans le menu à droite « Commands » :

 

srm53

 

Cliquez sur Oui :

 

srm54

 

Les deux appliances sont désormais liées. Vous devez voir sur les deux vCenter :

 

srm55

 

 

Configuration de la réplication

 

A cette étape, les appliances de réplication sont configurées sur les deux sites. Les VMs peuvent être répliquées. Vous allez devoir configurer pour chaque VMs la réplication.

Pour simplifier, nous avons réunies toutes les VMs à répliquer dans un dossier.

Depuis le WebClient sur le vCenter Primaire, allez dans vSphere Replication et allez dans Target Sites :

 

srm56

 

Cliquez sur Reconnect to the selected site. Renseignez le compte :

 

srm57

 

srm58

 

Allez dans le dossier qui contient les VMs à répliquer, sélectionnez les toutes et faites un clic droit puis choisir All vSphere Replication Actions -> Configure Replication …

 

srm59

 

Sélectionnez le vCenter du site Secondaire :

 

srm60

 

Sélectionnez le serveur vSphere replication du site Secondaire :

 

srm61

 

Choisissez le datastore distant cible et les paramètres de réplications pour les VMs puis cliquez sur Finish :

 

srm62

 

Les VMs sont désormais configurer pour être répliquées via vSphere Replication.

Ne pas oublier de configurer le datastore mappings du site primaire vers secondaire et inversement. Depuis vSphere Replication, sélectionnez le site et allez dans Datastore Mappings. Configurer la target pour les datastores sources :

 

srm63

 

De même pour le site secondaire :

 

srm64

 

 

Configuration des Protection Groups

 

Les protection groups contiennent les VMs qui sont à protéger par SRM. Vous pouvez créer des protections Groups par application, par type de VMs (critiques, non critiques), etc. Le but est de pouvoir dans le recovery plan organiser au mieux la réplication des données sur le site secondaire.

Allez dans le menu Protection Groups et à droite dans « Commands » cliquez sur Create Protection Groups :

 

srm65

 

Sélectionnez le site à protéger et le type de protection group à utiliser. Pour nous ce sera le site Primaire qui sera protégé et via vSphere Replication :

 

srm66

 

Sélectionnez ensuite les VMs à répliquer :

 

srm67

 

Donnez un nom à votre protection group :

 

srm68

 

Vérifiez et cliquez sur Finish. Vous devez voir le statut OK pour votre protection group :

 

srm69

 

A ce niveau de configuration, vous avez préparé votre site secondaire à recevoir les VMs du site primaire. Il vous reste à préparer votre Recovery Plans.

 

 

Créer Recovery Plans

 

Pour créer votre Recovery Plans, rendez-vous dans le menu Recovery Plans puis dans « Commands » sélectionnez « Create Recovery Plan » :

 

srm70

 

Sélectionnez le site qui va servir de recovery. Dans notre cas, SECONDAIRE :

 

srm71

 

Sélectionnez le ou les protection Groups que vous avez au préalable configurés :

 

srm72

 

Sélectionnez les réseaux utilisés dans le test de recovery et ce par portgroup. Utilisez pour le test un vlan isolé qui vous permettra de tester votre recovery sans impacter la production :

 

srm73

 

Donner un nom à votre recovery plan :

 

srm74

 

Le voilà créé :

 

srm75

 

Votre Recovery Plan est donc prêt. Un des grand intérêt de SRM est de pouvoir tester son recovery plan.  

 

 

Tester le Recovery Plan

 

Suite à la création de votre recovery plan, il est nécessaire de le tester afin de s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur. Pour cela, dans le menu Recovery Plan, cliquez sur Test en haut à droite :

 

srm76

Un popup s’affiche vous indiquant le site protégé, le site de recovery et le nombre de VM concernées. Vous pouvez choisir de répliquer les changements récents des VMs. Cliquez sur Next et vérifiez les informations avant de valider :

 

srm77

 

Le test est en cours :

 

srm78

 

Vous devez voir à cette étape de nombreuses tâches se lancer sur les deux vCenter, les VMs répliquées sont démarrées sur le vCenter Recovery dans le portgroup spécifié dans le protection group. Laisser le test se terminer et vérifiez qu’il n’y a pas d’erreur :

 

srm79

 

Vérifiez ensuite le fonctionnement de vos VMs et applications sur les VMs démarrées sur le site secondaire. Pour stopper le test, faites un cleanup :

 

srm80

 

Vérifiez les informations et validez :

 

srm81

 

Le test de recovery est terminé.

Le prochain article, montre le fonctionnement de SRM dans le cadre d’une migration planifiée de la production vers le site de recovery ainsi que le fonctionnement de SRM lors d’un Disaster Recovery.

 

 

Share

SRM / Installation

Nous allons dans cet article, préparer l’environnement pour SRM et installer SRM sur les deux sites.

Pré-Requis :

 

– Avoir un vCenter sur chaque site

– Avoir un serveur Windows pour SRM sur chaque site. SRM peut être installé sur un serveur séparé ou sur un serveur existant. La bonne pratique voudra que l’on installe SRM sur un serveur indépendant.

– Avoir une base de données SRM. Celle-ci peut être sur le même serveur que SRM où être hébergé sur le serveur SQL du vCenter par exemple. Cette base ne sera pas très volumineuse.

– Si vous utilisez la réplication entre vos baies de stockage, il vous faudra un SRA (storage replication adapter). Ces adaptateurs sont fournis par les vendeurs et sur le site de VMware. Ces SRA sont installés sur le serveur SRM et communiquent directement avec les baies de stockage.

– Si vous n’utilisez pas la réplication par le stockage, vous devez utiliser vSphere Replication.

Dans notre tutoriel, nous n’utiliserons pas, dans un premier temps, la réplication inter baie.

 

Préparation de la base de données SRM et de l’ODBC

 

Préparation de la base de données Site Primaire

Création de la base de données pour le site Primaire.

Sur le serveur SQL de vCenter, je créé la base de données srm-primaire :

 

srm02

 

Je créé un compte avec nom « vmwaresrm » et je lui donne le mot de passe et je décoche enforce password expiration :

 

srm03

 

Dans Server Roles, vérifiez que public est bien sélectionné :

 

srm04

 

Dans User Mapping, sélectionnez la base vmwaresrm et choississez les rôles db_owner et public :

 

srm05

 

Validez. Etendre la base et dans Security, Schemas faire un clic droit et choisir New Schema :

 

srm06

 

Renseignez le nom du schema et le owner puis validez :

 

srm07

 

Etendre votre base jusqu’à Security et faites un clic droit sur l’utilisateur et choisir properties :

 

srm08

 

Modifiez le default schema en vmwaresrm :

 

srm09

 

Vérifiez que le mode de connexion à la base est en mixte :

 

srm10

 

Nous allons maintenant configurer l’ODBC du serveur SRM vers la base.

Répéter ces étapes pour le site Secondaire en pointant vers les bons serveurs sur le site Secondaire.

 

Configuration connecteur ODBC

 

Sur le serveur SRM du site Primaire, ouvrez ODBC Data Source Administrator et allez dans l’onglet System DSN :

 

srm11

 

Cliquez sur Add et sélectionnez SQL Server Native Client :

 

srm12

 

Renseignez le nom du connecteur et sélectionnez l’instance vmwaresrm :

 

srm13

 

Renseignez le login et mot de passe SQL pour l’instance :

 

srm14

 

Sélectionnez la base par défaut sur vmwaresrm :

 

srm15

 

Cliquez sur Finish et faites un Test Data Source :

 

srm16

 

Répéter ces étapes pour le site Secondaire.

 

 

Installation de SRM

 

Nous disposons donc de 2 vCenter indépendant, tous deux ayant leur propre base de données.

Nous allons installer SRM sur un serveur indépendant sur le Site Primaire. (Vous pouvez également l’installer sur le serveur vCenter).

Récupérer les sources de SRM et vSphere Replication ici :

https://my.vmware.com/group/vmware/info/slug/infrastructure_operations_management/vmware_vcenter_site_recovery_manager/5_5

https://my.vmware.com/fr/group/vmware/details?productId=352&downloadGroup=VR550_GA

 

Avant de lancez l’installation, vérifiez que tous les pré-requis sont remplis : http://pubs.vmware.com/srm-55/index.jsp

Lancez-le VMware-srm-5.5.0.exe :

 

srm17

 

Acceptez le contrat de licence, sélectionnez le dossier d’installation.

Nous allons utiliser vSphere Replication, donc nous choisissons Install vSphere Replication :

 

srm18

 

Renseignez ensuite, le FQDN du vCenter du site Primaire, un utilisateur administrateur et le mot de passe. Si vous utilisez des certificats sur le serveur vCenter, n’oubliez pas d’installer le pfx du certificat vCenter sur votre serveur SRM :

 

srm19

 

Générez automatiquement un certificat ou utilisez un certificat que vous avez au préalable généré :

 

srm20

 

Renseignez les informations de l’organisation :

 

srm21

 

Renseignez le nom du site, le mail de l’administrateur et l’adresse IP du serveur SRM :

 

srm22

 

Choisissez l’ODBC créé au préalable et renseignez le login et mot de passe de la base de données :

 

srm23

 

Cliquez sur Install pour lancez l’installation :

 

srm24

 

A la fin de l’installation :

 

srm25

 

Cliquez sur Finish et allez sur la console de votre vCenter dans les plug-ins :

 

srm26

 

Vous devez voir dans Available Plug-ins, le plug-in VMware vCenter Site Recovery Manager Extension :

 

srm27

 

Cliquez sur Download and Install :

 

srm28

 

Cliquez sur Executez et installez le plug-in. Vous devez voir à la fin le plug-in dans les installed Plug-ins :

 

srm28

 

Dans vSphere Client, allez dans Home. Vous devez voir Site Recovery dans Solutions and Applications :

 

 

srm29

 

Répétez ces étapes sur le serveur SRM du Site Secondaire en liaison avec le vCenter du site Secondaire. Une fois installé, vous pouvez passez à la configuration.

 

 

Share

vCenter Site Recovery Manager

 

Pour citer VMware, « VMware vCenter Site Recovery Manager est une solution de reprise d’activité permettant l’orchestration automatisée et le test sans interruption de service des plans de reprise d’activité centralisés pour l’ensemble des applications virtualisées ». SRM est disponible en deux éditions :

– Standard : Conçue pour les environnements plus petits, l’édition Standard est limitée à 75 machines virtuelles protégées par site ou par instance de Site Recovery Manager.

– Enterprise : Avec l’édition Enterprise, le nombre de machines virtuelles que vous pouvez protéger n’est pas limité.

Les deux éditions sont vendues par packs de 25 machines virtuelles.

Site Recovery Manager Enterprise peut également faire l’objet d’une licence « par CPU » dans le cadre de vCloud Suite Enterprise.

Pour la liste des fonctionnalités, je vous invite à lire la page suivante : http://www.vmware.com/fr/products/site-recovery-manager/features.html

Nous allons ici, vous présenter à travers un tutoriel, l’installation et la configuration de SRM.

Pour commencer, voici un aperçu de l’infrastructure utilisée pour SRM dans notre présentation :

 

srm01

 

Voir les articles suivants :

Installation

Configuration

Planned Migration / Disaster Recovery

 

 

Share