Veeam Instant Recovery – Création d’un Job en détail

Nous allons créer ici un job de restauration pour faire de l’instant Recovery.

VEEAM INSTANT RECOVERY :

Le principe :

Au lieu de faire attendre les utilisateurs pendant que vous restaurez la VM sur le bon datastore de production, vous pouvez avec Veeam Instant Recovery redémarrer une VM directement à partir des fichiers de sauvegarde. Ceci permet de redémarrer une VM en moins de 5 minutes.

Le fonctionnement

Instant Recovery utilise la technologie vPower NFS pour monter une image VM vSphere ou Hyper-V directement sur l’hôte et ce à partir d’un fichier de sauvegarde compressé et dédupliquées. Comme il n’est pas nécessaire d’extraire toute la VM à partir de la sauvegarde et de copiez toutes les données dans le stockage de production, vous pouvez redémarrer une machine virtuelle à partir de n’importe quel point (incrémentielle ou complète) de restauration en un rien de temps, par opposition à une restauration complète qui prend plus de temps (coupure de service plus longue)

L’image de sauvegarde de la machine virtuelle reste en lecture seule afin de préserver l’intégrité de la sauvegarde. Toutes les modifications sont enregistrées séparément et fusionnés lorsque la VM est migré vers le stockage de production. En d’autres termes, une fois la VM redémarrée vous pouvez effectuer un storage vMotion de cette VM sur les datastores de vos hôtes pendant que vos utilisateurs travaillent sur la VM.

La mise en place et les tests :

Nous allons maintenant voir comment cela se traduit dans Veeam et comment l’utiliser. Depuis le menu principale, lancez un Job de restauration en cliquant sur Restore :

rep01

 

Choisissez Instant Recovery :

ir01

 

 

Sélectionnez la VM dans le job de backup :

ir02

 

Sélectionnez le point de restauration souhaité :

ir03

 

Ensuite, vous avez deux possibilités pour la restauration. Soit à son emplacement d’origine avec son nom d’origine et ses paramètres d’origines, soit la restauration en modifiant un ou plusieurs de ces paramètres. La restauration à un emplacement différent ne diffère pas beaucoup, il suffit juste de spécifier soit un nouveau nom, soit un nouveau datastore, etc …

Nous allons ici présenter la restauration à son emplacement d’origine dans le cas d’une suppression accidentelle de la VM :

ir04

 

 

Renseignez ensuite la raison de la restauration. Ensuite vérifier les paramètres de votre instant recovery. Vous pouvez également cocher les cases Connect VM to network et Power on VM automatically si nécessaire :

ir05

 

 

Si la VM existe, Veeam vous demande s’il doit la supprimer :

ir06

 

L’instant recovery se lance. Vérifiez que tout se passe bien. Vous pouvez également depuis votre vCenter suivre le montage NFS sur l’ESXi, la création de la VM et le démarrage de celle-ci. Une fois l’instant recovery terminée, voici ce qui apparaît :

ir07

 

Le message « Wainting for user to start migration » indique que vous pouvez démarrer votre Storage vMotion. Sur votre vCenter, faites un clique droit sur la VM qui vient d’être restaurée et lancer une migration de celle-ci sur un datastore de votre SAN : 

ir08

 

Une fois le storage vMotion terminée, revenez sur votre serveur Veeam et sur le job d’instant recovery en cours. Vous apercevez toujours ça :

ir07

 

 

Cliquez sur Finish. Allez dans le menu Running et faites un clique droit sur le job d’intant recovery et Stop Session :

ir09

 

Ensuite ouvrez votre job pendant qu’il se termine. Vous devez voir ce genre de message :

ir10

Le message  » VM was moved or unregistred  » montre qu’il a bien vu que la VM n’étais plus à l’emplacement de l’instant recovery. Par conséquent, il démonte le montage NFS et supprime les fichiers présents dessus. Votre VM fonctionne désormais sur le datastore de votre SAN et vos utilisateurs n’ont rien vu. (Si ce n’est peut être quelques ralentissements).

Par contre n’oubliez pas de faire le storage vMotion, sans ça la suppression du Job Instant Recovery supprimerait la VM restaurée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url=""> 


*