NSX : Routage Dynamique avec OSPF

 

Suite à l’article précédent sur le routage statique, nous souhaitons mettre en place le routage entre le réseau intranet et extranet mais ce de façon dynamique.

Avant de commencer, petit rappel de ce qu’est le routage dynamique OSPF.

 

Open Shortest Path First (OSPF) :

 

OSPF est un protocole de routage dynamique à état de liens. Ils récupèrent les informations d’état des nœuds et de la topologie du réseau afin de déterminer le chemin le plus cours. Les routeurs OSPF communiquent les réseaux auxquels ils sont connectés entre eux et s’échangent leur table de routage via des messages Link-state advertisements (LSA). L’ensemble des LSA forme une base de données à état de liens appelée Link-state Database (LSDB) pour chaque aire et qui est identique pour tous les routeurs faisant partie de l’aire. Ceci permet à tous les routeurs d’avoir la même connaissance des réseaux dans l’aire.

 

Mise en place du routage

 

Dans un premier temps, il faut définir le Router-ID avant d’activer OSPF. Le router-ID est un identifiant spécifique d’un routeur dans une base OSPF. Il doit être unique. Ici le router ID est l’ip de l’interface du routeur.

En double cliquant sur le routeur depuis l’interface NSX puis dans Manage allez dans Routing et Global Configuration. Dans Dynamic Routing Configuration cliquez sur Edit et sélectionnez votre Uplink EXTERNAL :

 

 

Activez les logs si vous le souhaitez.

Publiez les modifications :

 

 

Il faut maintenant activer OSPF. Allez dans l’onglet Routing et éditez les paramètres et activez OSPF :

 

 

Si vous cochez Enable Default Originate, la route par défaut renseignez aux routeurs voisins sera l’IP du routeur sur lequel vous cochez l’option.

Publiez les modifications :

 

 

Nous allons maintenant ajouter une Aire.

Rappel : Chaque aire est identifiée par un numéro et possède sa propre topologie partagée par les routeurs dans l’aire. Chaque routeur faisant partie d’une aire ne connaît que les routeurs de sa propre aire ainsi que le chemin pour atteindre la zone particulière Area 0. Toutes les aires doivent être connectées à l’aire 0 (appelée aire de backbone).

Exemple de découpage d’aires :

 

 

Sur cet exemple, les routeurs de l’aire 10 ne connaissent pas les routeurs de l’aire 20, l’aire 30 ou l’aire 40. Ils ne connaissent donc pas la topologie du réseau de ces zones. L’intérêt ici est de limiter le trafic de routage, réduire les calculs des chemins et d’avoir une table de routage plus petite permettant d’accélérer la convergence. Les routeurs à cheval sur 2 airs sont un peu particuliers, on les appelle les ABR (Area Border Router). Ils maintiennent une base de données topologique pour chaque zone connectés. L’activation d’OSPF permettra de redistribuer les routes entre les routeurs afin que toutes les zones puissent communiquer entre elles.

Dans notre cas, nous avons un routeur NSX Edge Gateway (ABR) faisant partie de l’area 0 et 7 et un logical routeur faisant partie de l’area 7 :

 

area-nsx

 

Nous allons configurer OSPF sur les deux routeurs, ce qui permettra d’établir la communication entre le réseau 192.168.20.0/24 et les réseaux WEB, BDD et APP.

 

 

Configuration sur le routeur NSX Edge Service Gateway

 

Depuis Networking & Security, NSX Edges, double cliquez sur le NSX Edge Gateway et allez dans l’onglet Routing :

 

 

Ici nous allons renseignez le Router ID. Pour cela, dans la partie Dynamic Routing Configuration cliquez sur Edit. Sélectionnez l’interface uplink du routeur.

 

 

Validez et cliquez sur Publish Changes :

 

 

Allez ensuite dans la partie OSPF et dans OSPF Configuration cliquez sur Edit. Activez OSPF :

 

 

Validez et cliquez sur Publish Changes :

 

 

Créer une Aire de type Normal dans la partie Area Definitions et validez :

 

 

Il est nécessaire de mapper une interface à une aire. Dans notre cas, nous allons mapper l’uplink à l’aire 0 et l’interface de transit à l’aire 7 :

 

 

Vous pouvez jouer sur les valeurs :

 

  • Hello Interval : intervalle de temps pour l’envoie des messages de découvertes des autres routeurs OSPF
  • Dead Interval : intervalle de temps ou un routeur silencieux est considéré comme HS
  • Priority : Priorité de l’interface du routeur. L’interface avec la plus haute priorité est le routeur désigné.
  • Cost : Est l’overhead par défaut requis pour envoyer des paquets à travers cette interface. Le Cost est inversement proportionnel à la largeur de bande de l’interface, plus elle est grande plus le coût est faible

 

Ici nous laissons par défaut.

 

 

Cliquez sur Publish Changes pour valider les modifications et allez dans Route Redistribution.

Dans la partie Route Redistribution Table cliquez sur Edit et l’activer pour OSPF :

 

 

Validez et faites Publish Changes.

Dans la partie Route Redistribution Table, nous allons ajouter les réseaux à redistribuer entre les aires. Nous allons ici sélectionner les réseaux connectés au routeur, à savoir 192.168.20.0/24 et 192.168.30.0/24. Nous autorisons ces sous réseaux :

 

 

Validez et faites Publish Changes :

 

 

Votre routeur NSX Edge Gateway est configuré. Votre VM Web ne doit pas à ce moment « pinger » la VM d’extranet :

 

 

Nous allons maintenant configurer OSPF sur le Logical Router.

 

 

Configuration sur le routeur logique

 

Depuis Networking & Security, NSX Edges, double cliquez sur le Logical Router et allez dans l’onglet Routing :

 

 

Ici nous allons renseignez le Router ID.

Attention ici, votre interface doit être un uplink. Si ce n’est pas le cas, dans Settings puis Interfaces, éditez l’interface de Transit et passer là en Uplink :

 

 

Dans la partie Dynamic Routing Configuration cliquez sur Edit. Sélectionnez l’interface uplink du routeur :

 

 

Validez et faites Publish Changes :

 

 

Allez ensuite dans la partie OSPF et dans OSPF Configuration cliquez sur Edit. Activez OSPF.

Dans Protocol Address, renseignez une IP qui est celle de la VM de contrôle pour le routeur logique. La VM de contrôle maintient le control plane d’OSPF, les relations avec les routeurs voisins et les propagations de routes.

Dans Forwarding Address, renseignez une IP qui est unique dans le même sous réseau que la protocol address. Cette IP est l’adresse de l’interface de la liaison montante.

Ici nous choisissons donc comme Forwarding Address l’ip de l’uplink 192.168.30.254 et comme IP pour la VM de contrôle une IP dans le même sous réseau 192.168.30.154.

 

 

Validez et cliquez sur Publish Changes :

 

 

Créer une Aire de type Normal avec le même ID que celle créée pour le routeur Nsx Edge Gateway. Validez et cliquez sur Publish Changes :

 

 

Il est nécessaire de mapper une interface à une aire. Dans notre cas, nous allons mapper l’uplink Transit à l’aire 7. Dans Area to Interface Mapping cliquez sur le + vert :

 

 

Ici nous laissons par défaut.

Cliquez sur Publish Changes pour valider les modifications et allez dans Route Redistribution.

Dans la partie Route Redistribution Table, vous devez voir la ligne ci-dessous déjà renseignée :

 

 

Si ce n’est pas le cas, ajoutez la redistribution des réseaux connectés :

 

 

À cette étape, vous devez pinger la VM extranet depuis votre VM Web :

 

 

Votre Logical Router est configuré.

 

 

Vérification et Troubleshooting – NSX Edge Gateway et Logical Router

 

Pour vérifier la table de routage, pour analyser ou troubleshooter vos routeurs NSX, vous pouvez utiliser la ligne de commande. Pour cela, connectez-vous en console ou en SSH sur un routeur. Comme sur un routeur Cisco vous avez une grande liste de commandes disponibles. Une fois connectez, faites un ? pour obtenir les commandes disponibles :

 

 

Comme sur un routeur Cisco vous pouvez passer en mode « enable », effectuez des commandes de debug, etc.

Une des commandes intéressantes ici est show. Tapez show ? pour lister les commandes disponibles :

 

 

Par exemple sur notre logical router, nous tapons la commande show ip ospf neighbor pour voir les routeurs OSPF voisins :

 

 

Pour visualiser la protocol interface, tapez la commande show ip ospf interface :

 

 

Pour visualiser la table de routage de votre routeur, tapez show ip route :

 

 

On voit bien ici que sur notre logical router, le réseau 192.168.20.0/24 est connu via OSPF. Les autres réseaux sont des réseaux connectés.

Depuis le Nsx Edge Gateway, voici la table de routage :

 

 

Pour aller plus loin dans les commandes CLI sur NSX, je vous invite à consulter le fichier suivant :

nsx_61_cli

 

 

NSX :

Partie 1 – NSX Présentation

Partie 2 – NSX : LAB Design

Partie 3 – Installer NSX Manager

Partie 4 – NSX : Mise en place du Control Plane / Control Cluster

Partie 5 – NSX : Déployer les modules VIB sur les ESXi

Partie 6 – NSX : Configurer les VXLAN

Partie 7 – NSX : Segment ID et Transport Zone

Partie 8 – NSX : Déployer les Logical Switches

Partie 9 – Présentation NSX Edge

Partie 10 – NSX : Installer un Logical Router

Partie 11 – Installer NSX Edge Service Gateway

Partie 12 – NSX : Présentation Logical Firewall

Partie 13 – NSX : Logical Firewall – Modification de règle par défaut

Partie 14 – NSX : Logical Firewall – Création d’une règle

Partie 15 – NSX : Présentation du Routage

Partie 16 – NSX : Routage Statique

Partie 17 – NSX : Routage Dynamique avec OSPF 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url=""> 

*