Identifier les formats de disques virtuels des VMs

Les disques virtuels des VMs peuvent être de 3 formats :

– Thick Lazy Zeroed : un disque est créé et tout l’espace est réservé lors de la création du disque. Les données déjà existantes ne sont pas écrasées. La mise à 0 des blocks se fera à la première écriture sur le disque. Les performances s’en trouve un peu dégradées par rapport au thick eager zeroed.

– Thick Eager Zeroed : un disque est créé et tout l’espace est réservé lors de la création du disque. Les données déjà existantes sont écrasées. La mise à 0 des blocks se fait à la création du disque et les performances sont meilleurs que sur un disque thick lazy zeroed.

– Thin Provisionned : Pour ce genre de disque, seul l’espace nécessaire est alloué. La réservation de l’espace et la mise à 0 des blocks sont effectuées à la demande. Les performances sont moins bonnes. Ces disques sont utiles pour éviter de gaspiller du stockage mais nécessite un suivi.

Il existe également les disques Raw Device Mapping (RDM). Un RDM est pointeur vers une LUN physique sur un SAN. Quand vous créer un RDM, a fichier .vmdk est créé, mais il contient seulement un pointeur vers la LUN. Ce disque permet à une VM d’avoir son disque virtuel directement sur une LUN physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url=""> 


*